La Musique

Dans la capoeira la musique a une place centrale. Elle se compose des instruments et du chant et définit le tempo et le style du jeu qui doit être joué par les capoeiristes dans la roda. Les chansons représentent la transmission orale du savoir et de l’histoire des anciens capoeiristes. Ils racontent donc souvent des histoires du passé, des révoltes, des situations de la vie quotidienne des esclaves, des mythes, des traditions ou transmettent des conseils et sagesses de vie.


Les instruments de l’orchestre (bateria):

Le berimbau

Grafik Le berimbau est un arc musical d’origine africaine qui est aujourd’hui l’instrument principal de la capoeira. Il est constitué d’un bâton (verga), généralement en bois de biriba, arqué avec un fil de fer (arame). Une calebasse (cabaça), une sorte de courge, sert de caisse de résonance. Le jouer de berimbau frappe avec une baguette (bagueta) sur le fil de fer en modulant le son avec une pierre (pedra) ou avec une pièce de métal (dobrão) avec lequel il appuie sur le fil de fer.
Dans l’orchestre de la capoeira il existe trois types de berimbau:

Voici un lien avec les descriptifs et des mp3 avec les toques les plus connues: www.cdoparis.fr.


Grafik

L’atabaque

L’atabaque est un tambour d’origine arabe qui a été introduit au Brésil par les portugais qui l’utilisaient dans les fêtes réligieuses.
C’est l’instrument de percussion principale de la roda qui marque le rythme du jeu.


Le pandeiro

Grafik Le pandeiro est un tambourin qui a ces origines au moyen orient et a probablement été introduit au brésil par les portugais. Il est aujourd’hui utilisé dans des diverses formes de musique brésilienne populaire ou folklorique. Dans la capoeira le rythme joué sur le pandeiro varie selon le toque mais aussi selon les groupes de capoeira.


Le chant

Il existe différents types de chansons dans la capoeira.
La "ladainha" (litanie en français) est chantée à l'ouverture de la roda. La ladainha est un solo typiquement chantée par la personne qui dirige la rode et elle raconte souvent une histoire sur l'origine de la capoeira ou des légendes.
La ladainha se termine toujours par un "louvação" (éloge) qui est un hommage ou un éloge à des maîtres, la capoeira, des dieux ou des lieux particuliers. À la louvação le choeur participe avec un refrain.
À la fin de la louvação le chanteur enchaine avec un "corrido" (course). C'est aussi le moment quand le jeu commence. Les corridos sont des chansons avec un couplet de une mesure et un refrain.
Les "quadras" (quartet) consiste en quatre couplet et un refrain qui peu varié de un à plusieurs couplet. Dans les chansons modernes ces règles sont entrain de disparaître et les quadras peuvent adopter des structures variés
Voici un lien avec des nombreuses chansons (ladainhas, corridos et autres) avec leurs signification et une traduction en français.
www.quebragereba.com